L’IRAC annonce les lauréats des Prix d’excellence 2021 | Institut royal d'architecture du Canada

L’IRAC annonce les lauréats des Prix d’excellence 2021

OTTAWA 27 avril, 2021–L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) est fier d’annoncer les lauréats du Prix pour l’innovation en architecture et du Prix de la présidence pour les représentations multimédias en architecture de 2021. Ces prix sont décernés tous les deux ans dans le cadre du programme de Prix d’excellence de l’IRAC. 

Innovation en architecture

Ce prix vise à reconnaître l'excellence en matière d'innovation en architecture, y compris la recherche et le développement et les nouvelles technologies appliquées, l'adaptation unique de technologies existantes, les nouvelles méthodes d'exécution des projets, les nouveaux processus de conception, les nouveaux détails ou l'élaboration de nouvelles méthodes liées au processus de construction.

Les innovations comprennent un plus large éventail d'activités d’architecture, y compris, mais sans s'y limiter, la gestion, la réalisation de projets, l'énergie ou l'enveloppe du bâtiment. Le prix vise à reconnaître les compétences et l'innovation dans les domaines de la technologie, de l’exécution de projets, de la science du bâtiment, de la pratique de l'architecture et de l'innovation sociale. 
 

Récipiendaire de la médaille : Réfection de l’enveloppe du Grand Théâtre de Québec 

Architectes : Lemay et Atelier21 

Client : Société du Grand Théâtre de Québec 

Achèvement : 2020 

Québec (Québec) 

La réfection de l’enveloppe du Grand Théâtre de Québec nécessitait une grande attention à ses deux composantes identitaires : l’architecture brutaliste de Victor Prus et la murale intégrée du sculpteur Jordi Bonet. En fait, l’enveloppe en béton préfabriqué du bâtiment existant avait des problèmes importants de condensation et de rouille.  

L’équipe de Lemay et de l’Atelier 21 a dû adopter une approche créative et sensible pour la transformation d’une icône patrimoniale. La nouvelle enveloppe transparente s’efface, disparaît, se reflète et s’illumine. Au-delà de sa fonction principale d’enveloppe qui protège contre les intempéries, l’écrin de verre agit comme un prolongement du bâtiment d’origine et maintient la continuité du design. La solution laisse le bâtiment emblématique intact et parfaitement visible.

Commentaire du jury :

Le Grand Théâtre de Québec rend compte d’une capacité d’innovation remarquable dans une volonté de respecter le bâtiment original de Victor Prus et de protéger avec sensibilité la structure et la murale de Jordi Bonet qui s’effritaient. Le nouvel écrin de verre est sobre et discret et exprime une rigueur technique qui témoigne d’un travail d’équipe exceptionnel entre les architectes, les ingénieurs et les fabricants. Il relève habilement les défis posés par les façades en béton et la fresque intérieure unique en créant de l’extérieur un système d’enveloppe soigneusement conçu et réalisé et en assurant le contrôle de l’environnement entre les deux. Les choix de l’équipe tout au long du processus illustrent comment les innovations intelligentes et discrètes peuvent prolonger de façon appréciable la durée de vie des édifices publique pour le plus grand bien de la collectivité, du climat et de l’environnement.

Jury du prix Innovation en architecture : 

Pat Hanson, FRAIC  

Associé principal et cofondateur de gh3*  

Toronto (Ontario)     

 

Michael Green, FRAIC  

Associé principal, MGA | MICHAEL GREEN ARCHITECTURE, a Katerra Design Partner  

Vancouver (Colombie-Britannique)  

   

Leila Farah, Ph. D., professeure agrégée  

Département de la science de l’architecture, Faculté de l’ingénierie et de la science de l’architecture, Université Ryerson  

Toronto (Ontario) 

 

Prix de la présidence pour les représentations multimédias en architecture

Ce prix récompense une présentation sur les bâtiments et les villes qui permet au public de mieux comprendre l'architecture et le rôle des architectes. Le projet présenté doit être un ouvrage.  

Récipiendaire de la médaille : Canadian Modern Architecture: 1967 to the Present 

Elsa Lam (éditrice), Graham Livesey (éditeur) 

Publié en 2019 

Toronto (Ontario)
 

Le livre Canadian Modern Architecture: 1967 to the Present est le premier ouvrage exhaustif sur l’architecture canadienne moderne et contemporaine publié depuis plus de 25 ans. Il est publié conjointement par les éditions Princeton Architectural Press et le magazine Canadian Architect.  

Canadian Modern Architecture: 1967 to the Present est une revue de grande envergure des principales réalisations de ce pays. Il comprend 15 essais originaux rédigés par différents auteurs dont George Baird (FRAIC), Brian Carter, (Hon. FRAIC), Ian Chodikoff (FRAIC), Odile Hénault, George Kapelos (FRAIC), Lisa Landrum (FRAIC), Steven Mannell (FRAIC), Sherry McKay, Marco Polo (FRAIC), Colin Ripley (MRAIC), Lola Sheppard, David Theodore (MRAIC), Larry Wayne Richards (FRAIC), Adele Weder (Hon. MRAIC) et Mason White (MRAIC). Il est illustré de 500 photographies et dessins. 

La rétrospective de 50 ans commence avec le centenaire de la Confédération et l’Expo 67 à Montréal. L’ouvrage couvre les institutions et les mouvements nationaux déterminants; l’interprétation des principales tendances internationales par les architectes canadiens; les tendances architecturales dans les communautés autochtones; et l’influence des architectes dans les trois plus grandes villes du Canada, Toronto, Montréal et Vancouver.     

 
Commentaires du jury :

Le livre Canadian Modern Architecture: 1967 to Present regroupe des réalisations qui présentent l’architecture canadienne d’un océan à l’autre, compilées avec soin et de manière exhaustive dans une superbe anthologie. C’est un ouvrage opportun dont la reproduction ou le remplacement pourrait prendre des années. En 15 chapitres, ces auteurs expliquent clairement les thèmes et les tendances régionales qui ont façonné la forme bâtie du pays au cours de cette période – une période, comme l’avancent les éditeurs, qui a vu naître une architecture réellement canadienne. Grâce à cette combinaison d’expertise et de connaissances régionales, le livre offre une profondeur de réflexion qu’aucune personne seule n’aurait pu offrir. Canadian Modern Architecture: 1967 to Present est une anthologie dont la diversité et la variété sont entièrement canadiennes.

 

Jury du Prix de la présidence pour les représentations multimédias en architecture :

Michael Cox, PP/FRAIC  

Michael J. Cox, Architect 

Brandon (Manitoba) 

 

Wayne De Angelis, PP/FRAIC  

De Angelis Architecture 

Vancouver (Colombie-Britannique) 

 

Alex Bozikovic 

Critique d’architecture, The Globe and Mail  

Toronto (Ontario)    

Au sujet de l’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) est une organisation nationale à but non lucratif qui représente les architectes et l’architecture depuis plus de 100 ans, sa création datant de 1907. À titre de principal porte-parole de l’excellence du cadre bâti au Canada, il démontre comment la conception améliore la qualité de vie tout en tenant compte d’importants enjeux sociétaux par la voie d’une architecture responsable. L’IRAC a pour mission de promouvoir l’excellence du cadre bâti et de prôner une architecture responsable. Son bureau national est à Ottawa et son modèle de sections régionales fédérées est en pleine croissance, comptant des sections et des réseaux en Colombie-Britannique, en Alberta et en Nouvelle-Écosse.