Institut royal d'architecture du Canada

Renzo Piano, Denise Scott Brown et d'autres architectes nommés fellows honoraires de l’Institut royal d’architecture du Canada

OTTAWA, le 26 mars 2019 – Cinq architectes, dont le concepteur de l’emblématique Centre Georges Pompidou à Paris et l’un des architectes américains les plus influents du 20e siècle ont été nommés fellows honoraires de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC). Les fellows honoraires de 2019 incarnent le rôle que jouent les architectes dans la vie publique à travers le monde et la diversité évolutive de la profession.
 
Renzo Piano, né dans une famille italienne de la classe ouvrière en 1937, est devenu l’un des architectes les plus connus du 20e siècle pour avoir conçu des bâtiments comme le Centre Pompidou, la tour du pont de Londres (The Shard) et le Musée Whitney d’art américain. Il est aujourd’hui un sénateur italien à vie et il dirige une fondation dédiée à la promotion de la profession architecturale.
 
Denise Scott Brown, Hon. FAIA, née en 1931, est une ardente défenseure des femmes en architecture. Son livre influent, Learning from Las Vegas: The Forgotten Symbolism of Architectural Form, a remis en question les idées reçues sur l’architecture moderne. Denise Scott Brown a également été une pionnière de l’approche systématique à la planification urbaine qui tient compte de « la forme, des forces et de la fonction ».
 
Ivenue Love-Stanley, FAIA, est une pionnière qui a brisé bien des barrières. Elle a été la première femme afro-américaine à être diplômée du College of Architecture du Georgia Institute of Technology en 1977, et la première femme afro-américaine à devenir architecte dans le sud-est des États-Unis. Elle prononce de nombreuses conférences et elle est une chef de file communautaire en plus d’agir comme mentore auprès d’étudiants et de jeunes architectes.
 
Elizabeth Chu Richter, FAIA, est la première femme américaine d’origine asiatique à avoir été élue présidente de l’American Institute of Architects (2015). Elle prône le pouvoir de l’architecture et elle a atteint des milliers d’auditeurs avec sa série radiophonique The Shape of Texas, qui a été présentée pendant 11 ans dans les stations affiliées à NPR.
 
Vishaan Chakrabarti, FAIA, est un architecte praticien, un professeur de théorie du design et de l’urbanisme à l’Université Columbia et l’auteur du livre A Country of Cities: A Manifesto for an Urban America. Il prononce de nombreuses conférences et il écrit sur la manière de repenser la vie urbaine globale au 21e siècle.  
 
Télécharger des images et des bios
 
« Les fellows honoraires de cette année sont reconnus à juste titre comme des leaders et des penseurs créatifs », a déclaré Diarmuid Nash, FRAIC, chancelier du Collège des fellows. « C’est un honneur de voir des personnalités emblématiques comme Denise Scott Brown et Renzo Piano devenir membres de l’IRAC tout en accueillant des chefs de file et des modèles, comme Ivenue Love-Stanley et Elizabeth Chu Richter, et un intellectuel provocateur comme Vishaan Chakrabarti qui remet en question nos idées sur les villes et la vie urbaine. »

Le titre de fellow honoraire est décerné en reconnaissance de réalisations extraordinaires. Piano, Love-Stanley, Richter et Chakrabarti seront intronisés comme membres du Collège des fellows de l’IRAC dans le cadre d’une cérémonie spéciale pendant le Festival d’architecture 2019 de l’IRAC, qui se déroule à Toronto, du 26 au 30 octobre. Renzo Piano prononcera l’allocution de la cérémonie d’intronisation du Collège des fellows et Vishaan Chakrabarti sera un conférencier de la plénière sur le futur de l’architecture. Denise Scott-Brown sera honorée à une date ultérieure.
 
CITATIONS DES FELLOWS HONORAIRES

« C’est un grand honneur d’être nommé fellow honoraire de l’IRAC. Cela arrive à point nommé, puisque l’on m’a récemment confié le mandat de conception du Palais de justice de Toronto, mon premier projet au Canada. Je suis particulièrement heureux de travailler dans cette ville qui s’enorgueillit de son ouverture et qui accueille des gens de partout dans le monde. Cela me fait penser aux chantiers de construction où des gens de toutes origines travaillent ensemble : la réalisation d’édifices publics est toujours un grand geste de paix. »

- Renzo Piano
 
« Merci à l’IRAC. Je suis heureuse de recevoir ce titre de fellow honoraire qui m’amène à réfléchir à la portée de ce titre parmi nous. Lorsque je me promène dans un pays étranger et que je vois à la porte d’un bâtiment une affiche “architecte”, je sais qu’en appuyant sur la sonnette je recevrai un accueil chaleureux. C’est ce qui s’est produit lorsque j’ai parlé au comité sur la diversité de l’AIA à Washington et que j’ai dit à ces jeunes architectes comment Bob [Robert Venturi] et moi avons réalisé que la marginalité que nous éprouvions constituait la base même de notre créativité – je n’oublierai jamais le soupir de reconnaissance de l’assistance. »

- Denise Scott Brown, Hon. FAIA
 
« Je suis ravie et incroyablement honorée de recevoir le titre de fellow honoraire de l’IRAC. Je me réjouis à l’idée de renforcer les liens professionnels et culturels entre nos pays. En unissant nos efforts à ceux de nos collègues canadiens, nous pouvons faire résonner plus fort la voix de l’architecture pour traiter d’enjeux mondiaux comme ceux qui sont reliés à la durabilité, à la résilience, au logement abordable, à la santé, à la dignité et au bien-être. »   

– Elizabeth Chu Richter, FAIA
 
« Je suis à la fois humble et exaltée… En tant que femme de couleur qui vient de milieux modestes, je suis reconnaissante de figurer parmi ces autres architectes très accomplis. Ma philosophie personnelle m’amène à insister sur des solutions de design communautaires interprétatives et durables, tout en accordant de la valeur à la culture de ceux que nous servons. Cette reconnaissance valide ce que je me suis efforcée d’accomplir comme architecte et citoyenne depuis plus de quarante ans. »

– Ivenue Love-Stanley, FAIA
 
« C’est un privilège extraordinaire d’être reconnu comme fellow honoraire par l’IRAC. J’en remercie l’IRAC au nom de tout le personnel de notre atelier PAU et de tous les architectes qui luttent pour que les villes soient plus équitables, durables et magnétiques face au changement climatique et à la discorde sociale. Alors que les villes du Canada font face à de nouvelles vagues d’immigration et dans le contexte des défis concomitants de l’urbanisation, du logement et des infrastructures, c’est un honneur particulier de compter parmi ceux qui se battent pour un meilleur et un plus beau monde urbain. »

– Vishaan Chakrabarti, FAIA

 

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

 

COMMANDITAIRES