L'AAPC, l'ICU, et l'IRAC annoncent les lauréats des Prix nationaux de design urbain 2020

Pour publication immédiate

OTTAWA, le 19 février 2020 –Douze projets de diverses municipalités canadiennes ayant chacun ayant un impact considérable sur le cadre bâti ont été sélectionnés pour les Prix nationaux de design urbain 2020.
 
Les projets primés vont d’installations d’art public et de parcs à un passage souterrain revitalisé. 
 
Les prix font partie d’un programme en deux volets administré en collaboration avec des municipalités canadiennes. Le jury du programme des Prix nationaux de design urbain a évalué les candidatures des lauréats des Prix municipaux de design urbain de 2019 et 2020 et les autres candidatures générales qui ont été soumises.
 
Vous trouverez un dossier complet des projets primés, y compris des images et des descriptions, ici
 
 
L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC), l’Institut canadien des urbanistes (ICU) et l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) ont le plaisir d’annoncer les lauréats des Prix nationaux de design urbain 2020 dans les catégories suivantes : 
 
Projets étudiants
 
Prix d’excellence
 
Expansion urbaine topographique, Toronto (Ontario)
Qiwei Song (Université de Toronto)
 
Ce projet introduit une approche préventive – une stratégie de paysage topographique qui agit comme une armature d’espaces verts pour le développement futur sur les collines de la ville. En connectant et en plantant des tampons hydrauliques le long des pentes raides et en introduisant des interventions topographiques dans des bandes d’espaces verts reliées entre elles, le projet apporte des aménagements sociaux, écologiques, économiques et culturels qui appuient et soutiennent le caractère inévitable du modèle de croissance informel.
 
« Un projet de thèse qui illustre le caractère interdisciplinaire et la capacité de résolution de problèmes du design urbain. » – Commentaire du jury
 

 
Certificat de mérite
 
Le filtre de drainage pour les Everglades, Toronto (Ontario)
Qiwei Song, Meikang Li et Chaoyi Cui (Université de Toronto)
 
Pour s’attaquer au problème de la pollution de l’eau dans les Everglades, cette proposition offre une solution de rechange rentable et une amélioration aux infrastructures de traitement existantes, qui sont coûteuses. Les zones de traitement sont prévues sur les terres disponibles actuelles et futures. 
 
« Concept assez complet dans son intégration de stratégies de biofiltration innovantes à une diversité d’échelles spatiales élargies et complémentaires. La représentation des qualités expérientielles et visuelles de ce qui est avant tout une proposition d’infrastructures écologique est louable. » – Commentaire du jury
 

 
Design urbain
 
Prix d’excellence
 
Accès mécanisé à la vallée riveraine, Edmonton (Alberta)
DIALOG
 
La grande différence d’altitude et les pentes abruptes de la vallée font partie de sa beauté, mais elles rendent l’accès difficile pour les utilisateurs ayant des problèmes de mobilité. L’accès mécanisé à la vallée riveraine a été conçu pour relever ce défi de connectivité. 
 
« Un ensemble joliment conçu de structures bâties, d’espaces verts et d’art public qui relie avec succès le centre-ville d’Edmonton à la vallée de la rivière. La juxtaposition des attributs du paysage – en particulier ses qualités topographiques et visuelles – et les détails architecturaux et la matérialité du milieu urbain sont convaincants. » – Commentaire du jury
 

 
Certificat de mérite
 
Parc Berczy, Toronto (Ontario)
Claude Cormier et Associés
 
La revitalisation de ce parc emblématique du centre-ville de Toronto a dû s’adapter à l’évolution rapide des besoins de la communauté, qui n’avaient jamais été prévus lors de la construction du parc Berczy il y a 40 ans. Il a fallu prendre en considération les besoins de la prochaine génération en transformant le parc en trois espaces centrés sur des programmes – un espace vert pour jouer, un jardin pour les chiens et un lieu de rassemblement. 
 
« Le véritable succès de ce design réside dans la “triangulation” de multiples groupes d’utilisateurs, les conditions limitrophes et la reconnaissance des besoins des piétons. Bien que la fontaine canine soit le point central – ou l’élément clé – de nombreux gestes de design sous-jacents font que ce parc est bien plus que la somme de ses parties. » – Commentaire du jury
 
Domaine public du nord-est du quartier de la Bourse, Winnipeg (Manitoba) 
HTFC Planning & Design en collaboration avec WSP Engineering, la ville de Winnipeg et la Centre Venture Development Corporation
 
Le nord-est du quartier de la Bourse de Winnipeg abrite un domaine public tourné vers l’avenir, qui s’appuie sur la riche histoire du commerce d’entrepôts de la ville. Les « woonerfs » qui privilégient les individus, les ruelles vertes, les places et les placottoirs du quartier bourdonnent d’activité en toutes saisons. 
 
« Un design bien exécuté avec des interventions stratégiques réfléchies qui ont un impact transformateur sur la qualité et la cohésion du nord-est du quartier de la Bourse de Winnipeg. » – Commentaire du jury
 

 
Fragments urbains
 
Prix d’excellence
 
18 nuances de gai, Montréal (Québec)
Claude Cormier et Associés
 
Le projet 18 nuances de gai, une installation de 180 000 boules de résines multicolores suspendues comme un ruban ininterrompu qui s’étend sur 1 kilomètre au-dessus de la rue Sainte-Catherine Est, dans le Village gai de Montréal, fait partie de la transformation de la rue rendue piétonne pendant la saison estivale
 
« Le projet 18 nuances de gai a plus que rempli les critères de ce prix et en tant que contribution positive au domaine public, il illustre l’excellence et l’innovation en matière de design. Le “plafond” de cette pièce extérieure d’un kilomètre a été transformé en un spectre complet d’arc-en-ciel rappelant la fierté gaie. Il définit le Village gai, ajoute à l’activité continue, soutient l’économie locale et réussit à élever un environnement urbain autrement indéfinissable. » – Commentaire du jury
 

Certificat de mérite
 
L’amélioration du passage souterrain de la 4e rue SO, Calgary (Alberta)
the marc boutin architectural collaborative inc.
 
L’état de délabrement physique du passage souterrain – accessibilité limitée, faible niveau d’éclairage et détérioration générale des matériaux – nécessitait une attention immédiate. En réponse, le projet d’amélioration du passage souterrain de la 4e rue SO est fondé sur la notion de récupération de cet espace de déplacement en tant qu’espace propice à la conversation.
 
« Ce design discret a le potentiel de transformer une expérience piétonnière désagréable en quelque chose de positif. L’utilisation d’un éclairage dynamique pour refléter le mouvement des piétons est un point fort du concept. L’éclairage est tout autant un élément artistique qu’un élément d’amélioration de la sécurité et des infrastructures. » – Commentaire du jury 
 

Initiatives communautaires
 
Prix d’excellence
 
Les abris pour se réchauffer, Winnipeg (Manitoba)
Sputnik Architecture Inc. & The Forks Renewal Corporation
 
Le projet des abris pour se réchauffer à Winnipeg donne lieu à un concours annuel qui mobilise chaque hiver des designers, des artistes et des étudiants locaux et internationaux pour concevoir et créer des abris installés le long d’un sentier public de patinage et d’un sentier pédestre sur la glace des rivières gelées de la ville. 
 
« L’impact transformateur du programme des abris pour se réchauffer dans la conversion des rivières de Winnipeg en un espace civique hivernal actif est impressionnant, d’autant plus que ses racines sont humbles et basées sur le bénévolat. À cet égard, ce programme s’inscrit en complément d’autres initiatives reliées aux rivières et il génère un degré remarquable d’engagement communautaire depuis sa création. » – Commentaire du jury 
 

 
Plans de design urbain
 
Prix d’excellence
 
Plan d’intervention pour le confort et la sécurité des piétons et cyclistes dans le Vieux-Québec (Québec)
Groupe A / Annexe U
 
Un plan ambitieux pour les piétons et les cyclistes dans le Vieux-Québec, l’un des quartiers urbains les plus historiques et les plus prisés du Canada. En partie étude et en partie plan directeur, il s’agit d’un projet bien documenté, exhaustif, innovant et bien présenté. 
 
« Le plan reflète l’histoire, la topographie, le climat et la forme bâtie uniques du Vieux-Québec et le considère du point de vue du cycliste. Bien qu’il ne s’agisse certainement pas d’un modèle normalisé, le plan fournit un exemple de la manière dont d’autres villes et municipalités pourraient planifier avec succès pour les piétons et les cyclistes. » – Commentaire du jury 
 

Architecture urbaine
 
Prix d’excellence 
 
Maison Casey, Toronto (Ontario)
Hariri Pontarini Architects
 
Le projet de rénovation et d’agrandissement de la Maison Casey, un établissement de santé spécialisé pour les personnes atteintes du VIH/SIDA répond aux besoins des patients et des prestataires de soins dans un milieu conçu pour évoquer l’expérience et le confort d’un domicile. 
 
« Les designers urbains sont souvent confrontés au défi d’un ajout à un bâtiment patrimonial. Ce projet met en valeur le bâtiment existant et préserve ses qualités particulières tout en chorégraphiant des espaces autour d’un nouveau jardin central paysager. Il respecte une longue tradition de bâtiments publics en tant que structures monumentales de premier plan. »  – Commentaire du jury
 

Certificat de mérite
 
Bibliothèque Springdale et parc Komagata Maru, Brampton (Ontario)
RDH Architects (RDHA)
 
 La bibliothèque Springdale et le parc Komagata Maru aspirent à créer un lieu de rassemblement inclusif, une expression architecturale progressiste qui fait la fierté de la ville. 
 
« Ce projet est reconnu pour son approche novatrice au design urbain dans un quartier de banlieue qui n’a par ailleurs aucun caractère distinct. Élégant – et d’une simplicité trompeuse – le design tient compte des piétons et des automobilistes et est adapté à son contexte environnant. » – Commentaire du jury 
 

Prix spécial du jury
 
Prix du développement durable
 
Corridor de biodiversité, Arrondissement de Saint-Laurent, Montréal (Québec)
civiliti, LAND Italia, Table Architecture et Biodiversité conseil
 
Les lignes électriques géantes, longtemps identifiées à des paysages monotones et stériles, planeront bientôt au-dessus de prairies fleuries, fréquentées par les oiseaux, les insectes pollinisateurs, les petits animaux et les Montréalais. Cela fait partie d’un grand projet écologique, qui verra la mise en place d’un corridor de biodiversité, depuis le croisement du boulevard Cavendish et de l’autoroute 40 jusqu’à l’extrémité du boulevard Thimens, dans l’arrondissement de Saint-Laurent. 
 
« La promesse du design urbain est le développement durable – la création d’avantages économiques, environnementaux, sociaux et culturels. Bien que ce projet soit axé sur l’environnement, il reflète tous les sept C de l’urbanisme : contexte, caractère, choix, connexions, créativité, conservation et collaboration. » – Commentaire du jury 
 

 

Le jury des Prix nationaux de design urbain 2020 se composait comme suit :

  • Doug Leighton, RPP, MCIP, MRAIC, urbaniste en résidence à l’Université de Calgary
  • Jean Trottier, CSLA, RPP, MCIP, professeur agrégé au département d’architecture du paysage de l’Université du Manitoba
  • Susan Fitzgerald, FRAIC, directrice de la conception chez FBM et professeure adjointe à l’Université Dalhousie.

 

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

AU SUJET DE L’INSTITUT CANADIEN DES URBANISTES

L’institut canadien des urbanistes (ICU) est au service de plus de 7 000 professionnels de l’urbanisme au pays. Nos membres travaillent à la fois dans les secteurs public et privé dans des domaines comme la planification de l’aménagement du territoire, la gestion des ressources de l’environnement, la mise en valeur des espaces, la conservation du patrimoine, l’organisation sociale, la planification des communautés autochtones, la planification du transport et le développement économique www.cip-icu.ca.

AU SUJET DE L’ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU CANADA

L’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) est une association professionnelle représentant plus de 2 300 architectes paysagistes représentés par des associations provinciales et territoriales, ainsi que les programmes d’enseignement en architecture du paysage au pays. À titre de porte-parole de la profession au Canada, l’AAPC défend l’intérêt de ses membres sur des questions comme le réaménagement urbain, le développement durable et le patrimoine culturel.www.csla-aapc.ca