Institut royal d'architecture du Canada

L’IRAC se réjouit de l’exposition d’architecture autochtone

Ottawa, le 2 mai 2019 — L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) se réjouit de l’inauguration de NON CÉDÉES – Terres en récit, le 3 mai, et de la présentation de cette extraordinaire exposition au Musée canadien de l’histoire à Gatineau (Québec).

« NON CÉDÉES – Terres en récit, est le fruit d’une réflexion profonde présentée comme contribution du Canada à la Biennale de Venise en architecture de 2018 », souligne le président de l’IRAC, Michael Cox, FRAIC.

« L’installation répond magnifiquement au souhait général de la Biennale de révéler la capacité de l’architecture d’apporter une générosité additionnelle et inattendue à un projet, au-delà de ce qu’exige la fonctionnalité. »

Sous la direction du médaillé d’or de l’IRAC, Douglas Cardinal, FRAIC, les dix-huit architectes et designers du projet sont pour la plupart membres du Groupe de travail autochtone de l’IRAC.

« L’IRAC est fier d’avoir encouragé les architectes autochtones au Canada », ajoute M. Cox. « Nous sommes également fiers d’avoir pu organiser certaines des premières réunions du groupe de travail qui ont mené à cette remarquable initiative. »

Le Groupe de travail autochtone de l’IRAC a été créé en 2016 lors du Festival d’architecture de l’IRAC à Nanaimo (Colombie-Britannique). Il a comme objet de promouvoir et de favoriser le design autochtone au Canada et de plaider aux côtés des communautés autochtones. Il compte actuellement quelque 25 membres qui sont des Autochtones ou qui travaillent dans des milieux autochtones. Ce sont des architectes, des designers, des universitaires, des architectes stagiaires et des étudiants en architecture.

Le premier projet du Groupe de travail a été d’organiser le Symposium international de l’IRAC sur l’architecture et le design autochtones qui s’est tenu à Ottawa, en marge du Festival d’architecture de l’IRAC de 2017 et qui a attiré plus de 150 délégués venant d’aussi loin que la Nouvelle-Zélande et l’Australie.

Le sentiment d’optimisme, l’énergie et l’élan qui se sont dégagés du Symposium ont donné aux membres du Groupe de travail l’idée de soumettre cette proposition au Conseil des arts du Canada pour représenter le Canada à la Biennale de Venise en architecture. NON CÉDÉES – Terres en récit a donc été présentée au public lors de cette exposition internationale, du 26 mai au 25 novembre 2018. 

C’est la première fois qu’une candidature canadienne à Venise est présentée au Canada dans son entièreté. Le public pourra visiter NON CÉDÉES au Musée canadien de l’histoire à Gatineau jusqu’au 22 mars 2020.

 

Au sujet de l’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.