Institut royal d'architecture du Canada

Médaille d'or — Lauréat de 2013

Son Altesse l’Aga Khan
Catégorie de prix: 
Médaille d'or

Imam des musulmans chiites imamites ismailis
Fondateur et président du Réseau Aga Khan de développement (AKDN)

Pour la première fois en plus de 30 ans, la Médaille d’or de l’IRAC est décernée à une personne qui n’est pas architecte, en reconnaissance des réalisations extraordinaires de l’Aga Khan qui utilise l’architecture comme instrument de développement communautaire pacifique et durable partout dans le monde.

En rendant hommage à Son Altesse, l’IRAC souligne ses réalisations remarquables dans divers aspects du domaine de l’architecture dans le cadre de son action élargie de développement social et économique, et plus particulièrement le programme culturel mis en œuvre par l’entremise du Trust Aga Khan pour la culture. Ce programme culturel comprend le programme pour les villes historiques, grâce auquel de nombreux sites patrimoniaux ont été restaurés dans le monde musulman, de même que le programme de Prix Aga Khan d’architecture.

Son Altesse est le 49e imam (chef spirituel) des musulmans chiites imamites ismailis. Il est le fondateur et président du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), l’une des plus grandes agences de développement privées au monde. Depuis qu’il est devenu imam, en 1957, l’Aga Khan s’est profondément engagé à améliorer la qualité de vie des populations les plus vulnérables, en insistant sur le maintien de la dignité humaine et le respect de la tolérance et du pluralisme.

L’AKDN est actif dans plus de 30 pays en voie de développement et il emploie quelque 80 000 personnes en plus d’avoir le soutien de milliers de bénévoles. L’éthique sous-jacente du Réseau est la compassion envers les plus vulnérables dans la société et le service à l’humanité sans distinction de confession, d’origine ethnique ou de sexe. Son budget annuel pour les activités de développement à but non lucratif est de plus de 600 millions de dollars US.

La reconnaissance de l’IRAC porte en particulier sur le programme de Prix Aga Khan d’architecture, instauré en 1977. Le Prix est accordé tous les trois ans à des projets qui établissent de nouveaux standards d’excellence en architecture, en design urbain et régional, en conservation et en architecture du paysage. Le Prix identifie et encourage les concepts de bâtiment qui tiennent compte des besoins et des aspirations des communautés dans lesquelles les musulmans ont une présence importante.

Lorsque le Musée d’art moderne de New York a décidé de présenter une exposition pour reconnaître des projets de partout dans le monde qui insistent sur le programme social et la performance environnementale, trois projets lauréats des Prix Aga Khan d’architecture comptaient parmi les dix projets exposés.

Commentaire(s) du jury: 

Commentaire – Force est de constater que la Médaille d’or 2013 de l’IRAC ne rompt pas avec la tradition, car elle reconnaît une personne dont l’engagement de toute une vie respecte l’esprit de la plus grande distinction de l’IRAC. 

Cliquez pour la version intégrale: 

.

© AKDN/Farhez Rayani

.