Symposium international de l’IRAC sur l’architecture et le design autochtones 2021

À PROPOS | SUJETSSÉANCEAFFICHECALENDRIER | CONTACT



À PROPOS

Le Symposium international de l’IRAC sur l’architecture et le design autochtones lance un appel de résumés pour des séances et des présentations par affiches. Le Symposium international de l’IRAC sur l’architecture et le design autochtones est organisé par le Groupe de travail autochtone de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC). Le Symposium porte essentiellement sur la représentation, les récits et les collaborations autochtones. Pour en savoir davantage sur les résultats du Symposium inaugural, cliquez ici
 


SUJETS

La deuxième édition du SyLa deuxième édition du Symposium sera centrée sur les sujets de discussion suivants : 

Logement des Premières Nations, des Métis et des Inuits / logement des autochtones sur la scène internationale  

Ce sujet vise à favoriser les échanges sur des stratégies de logement innovantes et des solutions de conception provenant d’un nombre croissant de praticiens autochtones canadiens et internationaux. Des spécialistes de politiques, des architectes, des constructeurs et des universitaires auront ainsi l’occasion de se réunir pour se pencher sur le logement d’une manière holistique, de partager leurs réussites et d’échanger sur les défis dans le domaine du logement autochtone.  

Ce sujet peut être traité sous les angles suivants :  
 
  • Approche holistique et fondée sur la santé, du bas vers le haut 
  • Santé et logement 
  • Impacts du logement inapproprié et des autres déterminants sociaux 
  • Renforcer les normes de logement à l’échelle mondiale 
  • Architecture des logements 
  • Infrastructures communautaires et sociales 
  • Durabilité des systèmes de logement autochtones 
  • Impact du changement climatique sur l’environnement externe, le logement et les communautés 
  • L’effet du logement sur la cellule familiale
  • Handicap, réhabilitation et santé mentale 
  • Processus d’approvisionnement et soutien aux appels d’offres 
  • Soins de santé et itinérance 
  • Leadership, planification et pratique 
  • Recherche et politique 
  • Logement en zone urbaine ou rurale ou en région éloignée 
  • Itinérance chez les femmes 
  • Itinérance chez les jeunes  


Faire de la place aux nouvelles voix autochtones à la fine pointe de la pratique de l’architecture  

Alors qu’une politique nationale d’architecture pour le Canada est en cours d’élaboration, les établissements d’enseignement postsecondaire font une plus grande place à la pensée autochtone en design. Ce sujet donne l’occasion d’entendre et d’examiner des réflexions critiques sur les expériences d’étudiants et d’enseignants autochtones qui travaillent avec des communautés autochtones.   
 
Ce sujet repose sur la philosophie et l’objectif du département d’architecture d’une université (ou d’une école d’architecture, y compris en matière de planification autochtone) de former de futurs architectes autochtones capables de comprendre les besoins collectifs des Autochtones reliés à la durabilité en matière de santé, de logement, d’utilisation des terres et d’approvisionnement en eau, etc. – tout en les traduisant en environnements appropriés pour satisfaire les aspirations sociales, culturelles et économiques des communautés autochtones dans un contexte local, régional ou international. 


Collaborations : co-conception entre Autochtones et non-Autochtones et construction avec les communautés des Premières Nations, des Métis et des Inuits

La co-conception est le processus de conception en collaboration, le travail de « bureau » auquel participent des praticiens autochtones et des praticiens non autochtones, y compris des stagiaires en architecture. La co-conception n’est pas une formule. Dans chaque cas, elle prend une forme distincte.  

Le processus de conception et les plans des bâtiments qui en découlent son ancrés dans le lien des peuples autochtones avec l’environnement bâti ou le monde naturel et reflètent leur diversité en tant que praticiens – leurs traditions, leur culture, leurs valeurs et leurs modes de vie, y compris leurs aspirations. 
 
Ce sujet portera sur l’examen des leçons apprises par les praticiens non autochtones qui ont collaboré avec des praticiens autochtones et sur la façon d’en tirer parti pour créer des projets qui trouvent écho auprès des communautés autochtones et qui sont socialement, culturellement et techniquement bien pensés. 
 
Ces projets de co-conception et de construction reflètent l’identité autochtone et, plus important encore, l’évolution des pratiques comme base de rétablissement culturel et de croissance. En ce sens, l’architecture a un rôle important à jouer pour redonner aux praticiens autochtones la capacité d’agir et promouvoir des pratiques équitables, intégrales et transparentes dans les bureaux.  

PRÉSENTATION D’UNE SÉANCE

Admissibilité 

Les présentations peuvent faire intervenir un maximum de deux (2) présentateurs dont un (1) doit être membre des Premières Nations, des Métis ou des Inuits ou de la communauté autochtone mondiale. 

Format

La journée est organisée selon la méthode du « World Café » , un format de dialogue pour de grands groupes de participants. Les présentations ont pour but de lancer un dialogue interactif avec les participants. Chacune d’elles est suivie d’une période de débats en petits groupes et d’un résumé de ces séances devant le grand groupe. Les présentations ne doivent pas durer plus de 40 minutes et peuvent comprendre un diaporama (PowerPoint, Prezi, etc.). Les séances doivent porter sur l’un des sujets de discussion et favoriser les dialogues en petits et grands groupes.  
 
Les présentations peuvent comprendre un maximum de deux (2) présentateurs dont un (1) doit être membre des Premières Nations, des Métis ou des Inuits ou de la communauté autochtone mondiale. 
 
Conditions de soumission
 

La proposition doit comprendre les éléments suivants : 

  • Titre de la séance
  • Une brève description de la présentation (pas plus de 200 mots). Ce texte doit expliquer le lien de la présentation avec l’un des sujets de discussion décrits ci-dessus.
  • Trois questions pour susciter la réflexion en petits groupes
  • La biographie du ou des présentateurs (pas plus de 100 mots)
  • Une photo du visage du ou des présentateurs  
     

Examen des propositions reçues

Toutes les propositions reçues seront examinées de manière anonyme par un comité de sélection composé de membres du sous-comité de l’éducation du groupe de travail autochtone de l’IRAC et d’employés de l’IRAC. 

Avantages

Les présentateurs retenus auront droit à ce qui suit : 
 
L’hébergement pour une nuitée pour un maximum de deux (2) présentateurs à l’un des hôtels de la Conférence sur l’architecture de l’IRAC (attribué par l’IRAC). Les détails seront fournis aux présentateurs retenus. 

PRÉSENTATION PAR AFFICHE
 

Admissibilité 

Les présentations peuvent faire intervenir un maximum de deux (2) présentateurs dont un (1) doit être membre des Premières Nations, des Métis ou des Inuits ou de la communauté autochtone mondiale. 

Format

Des présentations par affiches feront partie de la vitrine de projets. Les propositions de présentation par affiche doivent porter sur des études et des projets récents en lien avec les sujets du Symposium.es présentations par affiches feront partie de la vitrine de projets. Les propositions de présentation par affiche doivent porter sur des études et des projets récents en lien avec les sujets du Symposium.

Conditions de soumission

Les propositions de présentation par affiche doivent être soumises avec une brève description de l’affiche et comprendre un titre et une description de l’affiche. Les propositions ne doivent pas comprendre plus de 300 mots.

Il est possible de soumettre deux affiches de 24” x 36” (format paysage). Elles seront montées sur des panneaux de 4’ x 8’. 

Les auteurs des présentations par affiches retenues devront imprimer et livrer leurs affiches. Ils recevront de plus amples renseignements à ce sujet. 


Examen des propositions reçues

Toutes les propositions reçues seront examinées de manière anonyme par un comité de sélection composé de membres du sous-comité de l’éducation du groupe de travail autochtone de l’IRAC et d’employés de l’IRAC. 

Avantages

Les présentateurs retenus auront droit à ce qui suit : 
 
L’hébergement pour une nuitée pour un maximum de deux (2) présentateurs à l’un des hôtels de la Conférence sur l’architecture de l’IRAC (attribué par l’IRAC). Les détails seront fournis aux présentateurs retenus. 

CALENDRIER

La date limite pour les soumissions pour les deux types de présentation est le 21 octobre 2020 à 20 h, heure de l'Est.
 
Lancement de l’appel de résumés – le 21 août 2020
Date limite de remise des propositions de présentations – le 21 octobre 2020
Avis aux présentateurs retenus – le 12 novembre 2020
Date du symposium – le 5 juin 2021



CONTACT

Pour plus d'informations contactez: 
 

Kristen Gagnon
Gestionnaire de la sensibilisation et de la mobilisation
itf@raic.org
(613) 241-3600 ext 2011