Les candidatures sont maintenant acceptées pour le Prix international de l’IRAC de 100 000 $ qui récompense l’architecture transformatrice

OTTAWA, le 19 février 2019 — L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) a le plaisir de solliciter des candidatures pour la troisième édition du Prix international de l’IRAC, un prix de 100 000 $ qui récompense l’architecture transformatrice.

Ce prix international unique, auparavant connu sous le nom de Prix international Moriyama IRAC, reconnaît le pouvoir de la grande architecture de transformer la société. Comme la pertinence sociale de l’architecture est au cœur de ce prix, les jurés visiteront tous les projets finalistes pour voir les bâtiments dans leur usage quotidien et constater leur impact sur la société et le bien-être des personnes.

L’IRAC accepte les candidatures d’architectes de toutes les nationalités et de partout dans le monde jusqu’au 26 avril 2019. Les bâtiments soumis doivent être « inspirés et inspirants » et refléter les valeurs humanistes de l’égalité, du respect et de l’inclusion. Les projets doivent être terminés et en usage depuis au moins deux ans.

Une bibliothèque en banlieue de Beijing et une école maternelle à Tokyo ont été primées lors des deux éditions antérieures du prix, en 2014 et en 2017. Des candidatures provenant de 17 pays sur six continents ont été soumises en 2017 et les organisateurs espèrent voir ce nombre augmenter cette année.

La bibliothèque de l’architecte chinois Li Xiaodong, qui a reçu le prix en 2014, sert de carrefour pour la collectivité locale en plus de stimuler le développement économique. Le budget de construction de ce bâtiment modeste de 175 mètres carrés était de 185 000 $ CA. Les jurés ont souligné l’élégance de l’emplacement de la bibliothèque de Liyuan, ses espaces contemplatifs et son design soucieux de l’environnement.

En 2017, le prix a été décerné à la firme tokyoïte Tezuka Architects, fondée par Takaharu et Yui Tezuka, pour l’école maternelle Fuji. L’école de forme ovale dotée, sur la toiture, d’une grande aire de jeu qui entoure des arbres, rétablit un lien avec la nature et crée un milieu dans lequel les enfants peuvent s’amuser et se déplacer en toute spontanéité.

L’IRAC, la Fondation de l’IRAC et l’architecte canadien de renom Raymond Moriyama ont créé le prix en 2013. Leur objectif était de partager les valeurs de l’architecture canadienne avec un public international et de célébrer l’architecture qui est socialement transformatrice.  

Le prix consiste en un montant de 100 000 $ CA et une sculpture réalisée par l’artiste canadien Wei Yew. À chaque édition du prix, cet artiste créera une nouvelle œuvre qui sera une interprétation distincte et unique du paysage canadien.

En plus du prix principal, des bourses de 5 000 $ CA chacune seront décernées à trois étudiants d’un programme d’architecture d’une université canadienne. Ces boursiers seront choisis sur la base d’un texte qu’ils devront rédiger. Pour un supplément d’information : Bourses étudiantes


Site officiel du Prix international de l’IRAC de 2019

Le professeur David Covo de l’École d’architecture Peter Guo-hua Fu de l’Université McGill, qui agit comme conseiller professionnel pour l’édition 2019 du prix, souligne que l’engagement du jury à visiter les projets finalistes dans le cadre de son processus de sélection est un élément distinctif de ce prix par rapport à la plupart des autres prix d’importance en architecture. « Lors de la dernière édition du prix, les jurés qui ont visité les projets finalistes au Japon, au Danemark, en Australie et au Canada ont constaté que cette expérience des bâtiments dans leur usage leur avait révélé des qualités qui n’étaient pas apparentes dans les candidatures originales. »

Stephen Hodder, ancien président du Royal Institute of British Architects et membre du jury de 2019, dit de ce prix : « L’architecture transformatrice apporte un changement bénéfique à la société et aux collectivités. Aujourd’hui plus que jamais, il est primordial de répondre aux exigences des personnes et des lieux et ce prix attire l’attention internationale sur ces impératifs. »

« Je ne connais pas d’autre prix aussi déterminé à reconnaître le mérite dans notre profession à l’échelle mondiale », a pour sa part déclaré Katherine Faulkner, associée du cabinet NADAAA de Boston, une firme finaliste en 2017. « En cette époque de saturation médiatique, il vaut la peine d’insister sur le pouvoir de l’expérience et sur l’obligation des architectes par rapport au plus grand bien de tous », a-t-elle conclu.

EN SAVOIR PLUS : Le prix d’architecture canadien unique en son genre poursuit une vocation internationale

Le lauréat est sélectionné dans le cadre d’un concours ouvert, avec jury. Le jury du Prix international de l’IRAC de 2019 se compose comme suit :

  • Anne Carrier, FIRAC : fondatrice du cabinet Anne Carrier Architecture, qui a reçu une Médaille du Gouverneur général en architecture en 2016 et The Architecture MasterPrize en 2018.
  • Stephen Hodder, MBE : Hodder Associates a remporté le prix d’architecture le plus important en Grande-Bretagne pour un bâtiment unique, le RIBA Strirling Prize, à sa première édition, et a remporté plus de 40 prix d’importance. Stephen Hodder est un ancien président du Royal Institute of British Architects.
  • Barry Johns, FRAIC : Associé principal de Barry Johns Architects, il a été le premier lauréat international du prestigieux Leslie N. Boney Award de l’American Institute of Architects décerné en reconnaissance de contributions remarquables à la profession, en 2018.
  • Eva Matsuzaki, AP/FRAIC : Fondatrice de Women in Architecture et première femme élue présidente de l’Institut royal d’architecture du Canada, en 1998-1999.
  • Diarmuid Nash, AP/FRAIC, président du jury : Diarmuid Nash est un associé de la firme Moriyama & Teshima Architects, et ses projets ont remporté deux Médailles du Gouverneur général en architecture. Il est un ancien président de l’IRAC et l’actuel chancelier du Collège des fellows de l’IRAC.
  • Gilles Saucier, FIRAC : Associé fondateur de la firme Saucier+Perrotte Architectes, les premiers lauréats du nouveau Prix du Québec dans le domaine de l’architecture et du design et récipiendaires de la Médaille d’or de l’IRAC en 2018.

David Covo, FRAIC, professeur agrégé, École d’architecture Peter Guo-hua Fu de l’Université McGill, agira comme conseiller professionnel pour le jury.

Biographies des jurés

Toutes les candidatures doivent être reçues au plus tard le 26 avril 2019. L’annonce du lauréat du Prix 2019 sera faite lors d’un gala qui se tiendra à Toronto, au Canada, le 25 octobre 2019.

Pour en savoir davantage sur le Prix international de l’IRAC 2019 et sur les modalités de présentation de votre candidature, veuillez consulter le : prixinternational.raic.org

Dossier de presse

Au sujet du Prix international de l’IRAC

Le Prix international de l’IRAC (auparavant appelé Prix international Moriyama IRAC) est un prix unique de 100 000 $ CA qui reconnaît la grande architecture de n’importe où dans le monde qui transforme la société et promeut la justice, le respect, l’égalité et l’inclusivité.

Le Prix international de l’IRAC dans les médias sociaux : Facebook, Twitter, Instagram

#PrixIRAC, #RAICPrize

Commandité par :

 

 

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.