Prix d'excellence — Lauréat de 2011 | Institut royal d'architecture du Canada

Prix d'excellence — Lauréat de 2011

Musée canadien des droits de la personne (pour la BIM)
Winnipeg
MB
Catégorie de prix: 
Prix d'excellence
Innovation en architecture

Smith Carter Architects and Engineers (architectes du projet),
Antoine Predock Architect (architecte concepteur) 

La modélisation des données du bâtiment (BIM) permet aux architectes d’utiliser de nouveaux modes de réalisation de projet et leur ouvre de nouvelles possibilités pour résoudre des problèmes auxquels ils sont traditionnellement confrontés. Dans ce projet de musée, les architectes ont considérablement modifié leur approche pour maintenir le but de la conception pendant la préparation du prototype numérique et ils ont amélioré leurs documents contractuels grâce aux modélisations en 2D et 3D. Ils ont ainsi réussi à mieux cerner l’étendue des travaux des sous-traitants et à mieux calculer les quantités. La BIM a permis de réduire les coûts de construction et a favorisé l’intégration de la conception et de la construction en un seul processus comportant une boucle de rétroaction intégrale. Nos innovations ont eu des répercussions sur la réussite des projets et sur notre mode d’exercice de l’architecture.

Commentaire(s) du jury: 

« La modélisation des données du bâtiment (BIM), qui est utilisée en Europe depuis des années, gagne en popularité en Amérique du Nord. Comment mieux promouvoir la BIM qu’en l’utilisant pour la conception d’un édifice public? Les architectes ont utilisé la BIM pour construire un édifice éconergétique et s’assurer de son exploitation efficace à long terme. L’Association canadienne de la construction promeut l’utilisation de la BIM auprès de ses membres, ce qui permettra éventuellement à l’industrie de la construction au Canada d’être plus compétitive. L’utilisation de la BIM dans ce nouveau musée sensibilisera l’industrie à la BIM et démontrera le rôle qu’elle peut jouer pour améliorer la durabilité des bâtiments. »

« À cause de ses diverses formes assez incroyables, ce bâtiment exige un nouveau niveau de rigueur à la construction, si l’on veut que le produit final se tienne comme une réelle œuvre architecturale. La modélisation des données du bâtiment (BIM) semble avoir été un outil très important dans la réalisation des documents contractuels, ce qui a permis à ce fabuleux musée de devenir
réalité. »

Cliquez pour la version intégrale: 

dessin : Antoine Predock

rendu : Smith Carter

avec la permission de: RDWI

avec la permission de : Fitzgerald Associates

photo : Dan Harper