L'IRAC répond au retrait des États-Unis de l'accord climatique mondial

L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) réitère l’engagement continu de la communauté de l’architecture canadienne à concevoir un monde plus durable et à faire des objectifs de l’Accord de Paris 2015 une réalité.

« Chacun d’entre nous a la responsabilité dans son travail et dans ses choix quotidiens d’assurer un avenir durable, mentionne le président élu de l’IRAC, Michael Cox. L’IRAC applaudit et appuie sans réserve l’engagement de l’American Institute of Architects à continuer d’exercer cette responsabilité. »

L’IRAC se joint aux architectes du monde entier pour appuyer la déclaration de l’American Institute of Architects concernant l’Accord de Paris, publiée en réponse à la décision de la Maison-Blanche de retirer les États Unis de l’Accord historique.

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.