Institut royal d'architecture du Canada

Prix d'excellence — Lauréat de 2013

anikolab
Toronto
ON
Catégorie de prix: 
Prix d'excellence
Médaille des arts connexes

anikolab

Le thème récurrent qui se dégage des œuvres d’anikolab est la recherche d’un langage visuel et expérientiel de l’invisible pour traduire l’éphémère et l’invisible en formes culturelles. Le projet Plant Anima et la station de métro Victoria Park de la Toronto Transit Commission incarnent tous deux ce thème. Dans le premier, la forme bâtie est imaginée par le recours au génie génétique. Dans l’autre, l’art public assume le rôle d’un palimpseste qui reflète la communauté qu’il dessert.

Malheureusement, Aniko Meszaros, la fondatrice d’anikolab, est décédée en juin 2011. Sa famille, ses amis, ses collègues et ses étudiants gardent le souvenir d’une personne innovatrice cherchant toujours à repousser les notions conventionnelles de ce que pourrait être l’architecture. 

Commentaire(s) du jury: 

« J’ai été ravie qu’un collègue ait soumis la candidature d’Aniko pour la Médaille des arts connexes. Je crois que la diversité de sa pratique et le sérieux avec lequel elle a exercé une profession qui fait appel à toutes ses compétences en architecture, mais qui est canalisée en une voie de design parallèle font d’elle une candidate idéale pour recevoir se prix. Ses réalisations sont visuellement attrayantes, hautement viscérales et synthétiques tout en explorant les limites de l’élaboration de la forme. J’ai constaté avec plaisir que ses derniers projets, comme l’installation d’art public pour la TTC, ont démontré sa capacité de réaliser avec succès des projets plus théoriques. À ma connaissance, il est rare de voir un tel talent et une telle maturité chez une aussi jeune praticienne. »

« Ce prix reconnaît des œuvres d’art qui s’inscrivent comme un magnifique complément à l’architecture tout en possédant leur propre personnalité. Ses œuvres sont évocatrices, riches et fascinantes – parfois même émouvantes. Dans certains cas, elles renforcent l’architecture environnante et font partie intégrante de notre appréciation de l’espace. Dans d’autres cas, elles semblent plus détachées de l’architecture, mais elles témoignent tout de même d’une sensibilité à l’expérience spatiale sensorielle qui démontre le sérieux de l’intention, l’imagination, l’élégance et la capacité d’élever l’esprit humain. »

« Cette candidature est tout simplement remarquable. »

Cliquez pour la version intégrale: 

Étude d’un paysage liquide

Un moteur de recherche organique

Trois occupations de l’environnement d’organismes évolués

La banquette intégrée. Photos : anikolab

Mur d’accueil