Le principal porte-parole
de l’architecture au Canada

L’IRAC décerne la Médaille d’or 2017 à titre posthume à Roger du Toit

OTTAWA, le 28 février 2017 — L’un des plus importants et des plus influents designers urbains du Canada, qui a notamment participé aux projets de la Tour CN de Toronto, de la Cité parlementaire d’Ottawa, du Wascana Centre à Regina et à des projets dans plus de 25 campus universitaires, est le récipiendaire de la Médaille d’or de l’IRAC 2017.

Roger du Toit, FRAIC, a créé son bureau à Toronto, en 1975, maintenant connu sous le nom de DTAH. En plus d’être architecte, il était architecte paysagiste et urbaniste. Né en Afrique du Sud, il est décédé en 2015, à l’âge de 75 ans, des suites des blessures subies lors d’un accident de vélo.

La Médaille d’or de l’IRAC est la plus haute distinction qui puisse être décernée par la profession d’architecte au Canada. Elle reconnaît une contribution importante et durable à l’architecture canadienne. La veuve de Roger du Toit, Sheila du Toit, et ses fils Rob et Andre du Toit accepteront le prix lors d’une cérémonie tenue pendant le Festival d’architecture de l’IRAC/OAA qui se déroulera à Ottawa du 24 au 27 mai 2017.

« Il était un chef de file et un innovateur », a écrit le jury de cinq membres de cette Médaille. « Il a apporté des contributions intemporelles à des parties importantes de nos milieux urbains, à la grandeur du pays. Il a poursuivi une carrière unique qui a transcendé la compréhension traditionnelle de la pratique de l’architecture; son travail intégrait la planification, le design urbain, l’aménagement des collectivités et l’architecture. »

Tout au long de sa carrière qui s’est échelonnée sur plus de 45 ans, Roger du Toit a participé à d’importants projets comme le quartier de la Distillerie et le Queens Quay à Toronto; le boulevard de la Confédération et la Vision et le plan à long terme pour les cités parlementaire et judiciaire, à Ottawa; et le design urbain de la partie sud du centre-ville de Vancouver. Il a également réalisé plus de 45 projets sur plus de 25 campus universitaires, dont ceux de l’Université Carleton, de l’Université Queen’s et de l’Université de Regina.

Télécharger des images ici.

« Il était vraiment le ‘maître-architecte’ capable de collaborer avec une diversité de groupes, d’institutions et de collectivités et de coordonner le travail », a déclaré le jury. « Il anticipait et prévoyait des futurs inconnus. Il considérait l’intendance comme un important volet de sa relation avec ses clients. Il s’est également voué à la recherche, à l’enseignement et au partage. »

« Son travail a inspiré bien des professionnels et bien des firmes qui l’ont suivi dans la voie du design urbain dont il était un précurseur », a ajouté le jury. « Il nous a fait prendre conscience que nos projets communautaires pouvaient aller au-delà des notions usuelles du simple paysage de rue. »

Les membres du jury étaient : Barry Johns, FRAIC; Patricia Patkau, FRAIC; Tom Emodi, FRAIC; David Scott, MRAIC; Wayne DeAngelis, PP/FRAIC et Ricardo Castro, FRAIC.

Parmi les récipiendaires antérieurs de la Médaille d’or, mentionnons Peter Busby, FRAIC; Son Altesse l’Aga Khan; Peter Cardew, FRAIC; Bing Thom, FRAIC; George Baird, FRAIC; John et Patricia Patkau, FRAIC; Dan Hanganu, FIRAC; Mario Saia, FIRAC; Bruce Kuwabara, FRAIC; Richard Henriquez, FRAIC; Jane Jacobs, Ralph Erskine, Arthur Erickson, FRAIC; Eberhard Zeidler, FRAIC; Phyllis Lambert, FRAIC; Barton Myers, Moshe Safdie, FRAIC; Raymond Moriyama, FRAIC; et Jack Diamond, FRAIC.

Biographie

Roger Terence du Toit est né au Cap, en Afrique du Sud, le 20 décembre 1939. Il a obtenu un baccalauréat en architecture de l’Université du Cap en 1963; il s’est installé à Toronto en 1965 et il a obtenu sa maîtrise en architecture de l’Université de Toronto en 1966. Cette année-là, il s’est joint à la firme John Andrews Architects où il a joué un rôle déterminant dans le projet du Metro Centre, le plan de réaménagement des terrains ferroviaires où a été érigée la Tour CN; il a été gestionnaire de projet pour la construction de la Tour. Il a aussi corédigé On Building Downtown, les premières lignes directrices de design pour le centre-ville de Toronto, publiées en 1974.

En 1975, il a créé la firme Roger du Toit Architects avec son épouse Sheila, qui a agi comme directrice de la firme. En 1985, d’autres associés se sont ajoutés à la firme qui est devenue du Toit, Allsopp et Hillier, et que l’on connaît depuis 2012 par son acronyme DTAH.

Pendant plus de 30 ans, à compter de 1982, du Toit a supervisé le plan à long terme du Wascana Centre à Regina, un parc de 2 300 acres construit autour du lac Wascana, qui comprend notamment, parmi d’autres édifices communautaires, l’édifice législatif provincial.

Roger du Toit a également laissé sa marque dans la région de la capitale nationale, en commençant, en 1982, par une étude d’emplacement pour le Musée des beaux-arts du Canada et le Musée canadien de la civilisation (maintenant devenu le Musée canadien de l’histoire). En 1983, sa firme a conçu le parcours d’honneur, aujourd’hui appelé boulevard de la Confédération, qui relie les principales institutions politiques et culturelles d’Ottawa et de Gatineau.
Il a joué un rôle moteur dans l’élaboration de la Vision et du Plan à long terme pour les cités parlementaire et judiciaire d’Ottawa, achevé en 1987 et mis à jour en 2006, qui oriente l’aménagement et la préservation des plus importants symboles culturels et politiques du Canada.

Dans les années 1990, il a amorcé un processus pour élaborer des règlements sur la hauteur des bâtiments à Ottawa afin de protéger les vues des symboles nationaux tels que les édifices parlementaires; il a créé un cadre pour que l’expansion de l’Université de la Colombie-Britannique assure la préservation de la forêt ancienne sur le site; et il a piloté le plan directeur patrimonial pour le quartier de la Distillerie Gooderham et Worts, qui date du 19e siècle et qui est devenu aujourd’hui une destination culturelle majeure.

De 2000 à 2015, il a contribué à l’élaboration de la base de planification pour la revitalisation du secteur riverain central de Toronto et sa firme (avec West 8) a conçu certaines de ses composantes clés : le Queen’s Quay et les structures de WaveDeck.
Roger du Toit a également réalisé des projets en Australie, à Hong Kong, au Moyen-Orient et aux États-Unis.

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.