Le principal porte-parole
de l’architecture au Canada

L’IRAC annonce les fellows honoraires de 2017

L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) décerne le titre de fellow honoraire 2017 à l’une des principales architectes contemporaines des États-Unis et à un couple d’architectes qui ont contribué à mieux faire connaître l’architecture canadienne par diverses publications.

Jeanne Gang est une architecte américaine qui repousse les limites de l’architecture et du design au 21e siècle tout en exerçant un véritable impact social et environnemental. Elle est la fondatrice de Studio Gang, un bureau d’architecture et de design urbain d’une centaine de personnes établi à Chicago et à New York. Le Studio Gang a annoncé aujourd’hui son premier projet réalisé au Canada en partenariat avec Slate Asset Management : une tour d’habitation à usage mixte à l’intersection de la rue Yonge et de l’avenue Delisle à Toronto.

« Jeanne Gang est une praticienne, une auteure et une enseignante de renom qui s’est hissée au premier rang dans le milieu de l’architecture et du design urbain aux États-Unis et ailleurs dans le monde », a déclaré Barry Johns, chancelier du Collège des fellows. « Les nombreux prix et distinctions qui lui ont été décernés illustrent la force de son cabinet; elle est de toute évidence un chef de file et un exemple pour toute la profession. »

Brian Carteret Annette W. LeCuyer sont professeurs en architecture à l’University at Buffalo. Ils ont exercé l’architecture en Angleterre, où ils ont conçu plusieurs bâtiments primés et rédigé plusieurs livres sur l’architecture. Ensemble, ils ont publié des numéros de l’Architectural Review et de l’Architectural Design sur l’architecture canadienne contemporaine et Brian Carter, a supervisé la publication de livres sur l’architecture canadienne chez TUNS Press.

« C’est un plaisir de rendre hommage à deux personnes qui sont profondément enracinées dans la pratique et qui plaident également en faveur de la profession par leurs publications spécialisées de portée internationale », a jouté Barry Johns. « Leurs expositions et leurs publications, en particulier, explorent constamment les valeurs incontestables de ce qui donne à l’architecture canadienne un caractère si distinctif dans le monde. »

Le statut de fellow honoraire est octroyé en reconnaissance d’une contribution remarquable à la profession. Les trois nouveaux fellows honoraires seront intronisés lors d’une cérémonie du Collège des fellows de l’IRAC dans le cadre du Festival d’architecture de l’IRAC/OAA qui se tiendra à Ottawa, du 24 au 27 mai. Jeanne Gang prononcera l’allocution principale pendant cette cérémonie d’intronisation qui aura lieu le 25 mai au Musée canadien de l’histoire à Gatineau, au Québec.

« C’est pour moi un très grand honneur de recevoir cette reconnaissance de l’IRAC », a-t-elle dit. « Nous partageons avec le Canada les Grands Lacs; nous portons un même intérêt au potentiel du design d’exercer un impact positif; et nous avons beaucoup d’autres points en commun. Notre relation avec le Canada se renforce et je me réjouis à l’idée d’unir nos efforts pour le bien collectif de nos villes, de nos communautés et de notre environnement. »

Les architectes LeCuyer et Carter ont pour leur part déclaré qu’ils étaient honorés d’être reconnus par l’IRAC – surtout en cette année particulièrement importante. « Le Canada, ses architectes et son architecture continuent d’inspirer notre travail », ont-ils ajouté.

Pour télécharger des images

Jeanne Gang

À la tête de son équipe, Jeanne Gang travaille sur de nombreux projets d’échelles et de types différents – allant des édifices culturels et publics à des parcs urbains et à des tours de grande hauteur – pour créer des lieux qui renforcent les relations bénéfiques entre les personnes, les collectivités et les environnements. Son approche analytique et créative à l’architecture a produit des bâtiments primés, comme l’Aqua Tower, à Chicago, IL; le Writers Theatre à Glencoe, IL; et l’Arcus Center for Social Justice Leadership à Kalamazoo, MI.

Le Studio Gang travaille actuellement à des projets majeurs à la grandeur des Amériques et en Europe. Mentionnons l’agrandissement de l’American Museum of Natural History à New York; la nouvelle ambassade des États-Unis à Brasilia, au Brésil; le concours pour la rénovation de la tour Montparnasse à Paris; un projet de plusieurs villes qui réinvente les biens immobiliers municipaux aux États-Unis; et l’installation Summer Block Party 2017 du National Building Museum.

Fellow MacArthur et lauréate du prix de design national Cooper Hewitt de 2013, Jeanne Gang a été nommée architecte de l’année en 2016 par le magazine Architectural Review. Son travail avec Studio Gang lui a valu de nombreuses distinctions et a été maintes fois exposé, notamment à la Biennale d’architecture de Venise, au Museum of Modern Art (MoMA) et à la Biennale d’architecture de Chicago.

Ancienne étudiante éminente de la Harvard Graduate School of Design et de l’University of Illinois à Urbana-Champaign, Jeanne Gang enseigne l’architecture aux études supérieures, plus récemment aux universités Harvard, Columbia et Rice. Elle est l’auteure des livres Reveal, sur le travail en atelier; Reverse Effect, sur la vision d’un futur plus vert pour la rivière Chicago; et Building : Inside Studio Gang Architects.

Brian Carter

Brian Carter est un diplômé de la Nottingham School of Architecture et de l’Université de Toronto. Inscrit comme architecte au Royaume-Uni, il a travaillé avec Arup Associates au design du nouveau siège social de la Truman’s à Londres et du siège social d’IBM au Royaume-Uni, à Hampshire, en Angleterre.

Nommé titulaire de la chaire d’architecture à l’University of Michigan en 1994, il a lancé les Michigan Architecture Papers, une série qui lui a valu de remporter un International Book Award de l’American Institute of Architects. En 2003, il a été nommé doyen de l’école d’architecture et d’urbanisme de l’University at Buffalo, un poste qu’il a occupé pendant huit ans. Il est aujourd’hui professeur d’architecture à Buffalo.

Brian Carter est l’auteur de Johnson Wax Administration Building and Research Tower (Phaidon, 1998); coauteur avec Annette LeCuyer d’All-American : Innovation in American Architecture (Thames & Hudson, 2002); et collaborateur des publications DETAIL, ARQ, The Architects’ Journal, Canadian Architect et AZURE.

À titre de rédacteur en chef de TUNS Press, (Université Dalhousie, Halifax,) de 1994 à 2013, il a été responsable de la publication de 10 livres primés sur le travail d’architectes canadiens d’importance et de la relève.

Annette LeCuyer

Née aux États-Unis, Annette LeCuyer a obtenu un diplôme professionnel en architecture et un diplôme d’études supérieures en histoire de l’architecture de l’Architectural Association de Londres. Elle est inscrite comme architecte au Royaume-Uni, où elle a travaillé avec les équipes de designers de premier plan de Foster Associates et Allies and Morrison Architects aux projets du pavillon Rosalind Franklin du Collège Newnham, à la Cambridge University, et du 33-35, rue Blandford, un projet intercalaire dans un quartier patrimonial de Londres.

Elle a été professeure agrégée à l’University of Michigan de 1994 à 2002 et depuis 2003, elle est professeure à l’University at Buffalo, où elle a reçu un prix Meyerson 2016 pour son travail remarquable d’enseignement et de mentorat dans un programme de premier cycle, toutes facultés incluses.

Annette LeCuyer est l’auteure d’ETFE – Technology and Design (Birkhauser, 2008); Steel and Beyond – New Strategies for Metals in Architecture (Birkhauser, 2003) et Radical Tectonics (Thames & Hudson, 2001).  Elle a été rédactrice en chef de Michigan Architecture Papers and buffaloBOOKS, collaboratrice au magazine Architectural Review, et éditrice de The Passage of Time, publié par Dalhousie Architectural Press (2014).

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

 

Pour de plus amples renseignements :

Maria Cook
Gestionnaire des communications et des activités de sensibilisation
mcook@raic.org
613-241-3600, poste 213

Angie Sauvé
Spécialiste des communications avec les membres
asauve@raic.org
613-422-3617

armadillos