Le principal porte-parole
de l’architecture au Canada

L’IRAC annonce le lauréat de son Prix des arts connexes pour 2017

OTTAWA, le 15 mars 2017 – Une architecte de Toronto qui crée des installations artistiques éphémères dans des espaces publics recevra la Médaille des arts connexes de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) pour 2017.

Christine Leu, MRAIC, est la cofondatrice, avec Alan Webb, de la firme multidisciplinaire en art et en conservation LeuWebb Projects à Toronto. Elle est également professeur auxiliaire en architecture et en design d’intérieur à l’Université Ryerson. LeuWebb Projects utilise l’espace, la lumière, le son et la texture pour dynamiser l’espace public en insistant sur les questions sociales et le respect du contexte historique. Si la firme attache une telle importance à la spécificité des sites, c’est en raison de l’expérience et de la formation de ses fondateurs en tant qu’architectes.

« Chacune des œuvres permanentes et des installations temporaires de Christine Leu exprime une approche réfléchie à son contexte architectural ou environnemental », a déclaré le jury de trois membres.

« C’est un ensemble de réalisations extraordinaires qui crée des ponts entre l’art et l’architecture et qui démontre un réel talent pour interpréter les lieux », a-t-il ajouté. « On y trouve un élément artisanal de grande qualité. »

LeuWebb Projects a récemment créé une installation paysagère à la Place de l’Ontario, à Toronto, qui rappelle les formes architecturales utopiques des bâtiments du parc conçus par Zeidler Partnership Architects il y a 46 ans. L’installation Flotsam/Jetsam comprend plusieurs centaines de plâtres de la Cinésphère, des pavillons et des éléments modulaires éparpillés sur la plage rocailleuse, entre des détritus et divers objets hétéroclites.

Le lieu historique national du Fort-York a abrité Melting Point, une installation immersive de son et lumière créée pour Nuit blanche en 2013. La lumière jaillissait de la bouche des canons du Fort York et elle était accompagnée d’une trame sonore dans laquelle on pouvait entendre le grondement des canons, les trilles de la harpe et le roulement des vagues rappelant la lutte contre l’empiètement du développement urbain.

L’IRAC décerne la Médaille des arts connexes aux deux ans. Ce prix rend hommage à un artiste ou à un designer canadien pour une réalisation remarquable d’une œuvre d’art intégrée à l’architecture. Toute œuvre d’une discipline connexe à l’architecture est admissible, notamment : les murales, les sculptures, les vitraux et autres œuvres d’art du verre, les œuvres de tissu, les éclairages, le mobilier, les installations aquatiques, sonores, vidéo et numériques, les installations particulières à l’emplacement et les créations de design industriel et d’aménagement paysager. Le prix sera remis lors du Festival d’architecture de l’IRAC/OAA qui se déroulera à Ottawa, du 24 au 27 mai 2017.

« Je suis très honorée de recevoir ce prix et je me réjouis de cette reconnaissance du jury et de ses bons mots », a déclaré Christine Leu. « Cet ensemble de travaux et cette approche à la création de liens entre l’art et l’architecture n’auraient pu être possibles sans la relation remarquablement créative et solidaire que j’entretiens avec mon associé, Alan Webb. »  

Pour téléchargez les images

Cette année, le jury a décidé d’attribuer une Mention spéciale au programme d’artistes en résidence d’HCMA Architecture + Design, un bureau d’architectes établi à Vancouver et à Victoria, en Colombie-Britannique. Depuis 2014, HCMA a accueilli six artistes canadiens dans ses locaux pour des périodes de quelques mois. Le programme offre aux participants une occasion de poursuivre leur recherche artistique, de profiter des ressources d’HCMA et de collaborer aux projets de la firme.

« La présence d’un artiste en résidence dans l’atelier d’HCMA est stimulante pour les architectes », a déclaré le jury. « Elle défie leur perception et élargit leurs perspectives. Le programme est une source d’inspiration pour les autres firmes et leur donne un modèle à imiter. »

Le programme a donné lieu à la création d’une chorégraphie par Heather Myers pour le centre aquatique de Grandview Heights à Surrey, en C.-B., et à la création d’une murale par Scott Sueme et Michael Rozen pour l’école secondaire Royal Bay, à Colwood, en C.-B.

« La collaboration avec des créateurs de divers horizons a posé des défis, mais nos employés, notre bureau et nos clients en ont profité par la pollinisation croisée des idées et les possibilités d’apprentissage collaboratif qui en ont émergé », a déclaré Darryl Condon, associé gestionnaire d’HCMA Architecture + Design.

« Nous espérons que cette reconnaissance de l’IRAC encouragera d’autres bureaux à s’engager dans des collaborations semblables. »

Membres du jury :

  • Marianne McKenna, FRAIC, associée fondatrice de KPMB Architects, Toronto;
  • Paule Boutin, AP/FIRAC, ancienne présidente de l’IRAC, Paule Boutin Architecte, Montréal;
  • Yves Trépanier, fondateur et copropriétaire de la galerie TrépanierBaer, à Calgary.

 

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

 

Pour de plus amples renseignements :

Maria Cook
Gestionnaire des communications et des activités de sensibilisation
mcook@raic.org
613-241-3600, poste 213

Angie Sauvé
Spécialiste des communications avec les membres
asauve@raic.org
613-422-3617